Histoire et évolution

C’est lors de la rencontre de trois personnes sur un chantier du bâtiment, que sont : Pierre LAINE, entrepreneur de maçonnerie qui était un grand chasseur, Gérard VEYEAU, déjà tireur à la société de tir (Les Mouettes) à Royan, et d’un artisan amateur d’histoires locales ; qu’ensemble, ils entreprirent de créer un club de tir à La Tremblade.

Pour se faire, ils rencontrèrent le président d’une autre association Mr. Francis LAGARDE président de l’Amicale Laïque Trembladaise et adjoint au maire de l’époque. Nous étions en 1984 et avec son aide, nous nous sommes vu attribuer le terrain actuel, qui était plus petit qu’aujourd’hui. Au commencement, il comprenait uniquement le terrain touchant le hangar LABORDE jusqu’au parking goudronné.

À coté de l’actuel stand 100m, il fût construit un pas de tirs couvert, un simple abri en couverture fibrociment, comprenant 8 postes de tirs, pour une distance de 25 mètres avec pare-balles et buttes de tirs en terre.

En 1986 nous avons demandé notre affiliation à la Fédération Française de Tir (F.F.T.), pour des questions d’assurances et d’indépendances, et nous avons donc quitté l’Amicale Laïque Trembladaise au grand regret de Mr. LAGARDE.

Nos status n’étant pas reconnus par la F.F.T., Pierre LAINE prit la présidence de la toute nouvelle Société Trembladaise de Tir, association loi de 1901.

Nous étions alors une trentaine de membres, avec des horaires d’ouvertures les samedis après-midi et les dimanches matin et après-midi. Il n’y avait ni eau, ni sanitaire, ni même électricité.

Un jour de 1990, un tireur de la région parisienne, de passage au stand de J.M.C, nous fît découvrir l’ I.P.S.C. (International Pratical Shooting Confédération) qui faisait fureur aux États-Unis.

Sous la nouvelle présidence de Michel BOVE, ingénieur dans le pétrole à la retraite et marin dans l’âme, trembladais de souche très attaché à son clocher, il fût envisagé d’agrandir le club pour le mettre aux normes I.P.S.C., et éventuellement organiser des compétitions à l’échelon national. Une subvention communale fût demandée et accordée : les travaux purent commencer !

Le club house ainsi que le gros œuvre furent réalisés par une entreprise de construction, la charpente par les employés municipaux, la toiture par des bénévoles du club ainsi que la cheminée et les sanitaires par notre illustre plâtrier.

Les actuelles alvéoles ludiques, ont-elles, été façonnées par l’entreprise BOURSIER, puis, l’ensemble des pneus, les aménagements de mises en sécurité furent eux, réalisés par les bénévoles du club.

La trésorerie de l’association venant cruellement à manquer pour la réalisation de la suite des travaux, la S.T.T décide d’avoir recourt à un emprunt bancaire.

Le président du moment Mr. BOVE ainsi que trois membres du bureau (JP. VIGNEAUD, P. BENOIT, PH. SENGELIN), avec l’appui du directeur d’une grosse entreprise locale, se portèrent caution pour un emprunt d’un montant de 12 millions de nouveaux francs (environs 1,85 M€).

Un hangar fût réalisé dans le but d’accueillir une école de tir à air comprimé, permettant également la pratique du tir à l’arc et de réfectoire pour les compétitions à venir (salle de 10 mètres).

Le dit emprunt remboursé, un autre fût aussitôt obtenu pour réaliser un stand de 25 mètres couvert et un atelier de bricolage.

L’idée d’organiser de grandes compétitions de tirs de vitesse (T.S.V.), se fît de plus en plus pressante dans la tête des dirigeants de l’époque, entre autres : Michel BOVE, Pierre BENOIT, Philippe SENGELIN et Jean-Pierre VIGNEAUD ; mais il fallait d’avantage d’espace pour organiser un championnat de France, nous manquant 18 alvéoles de tir. Une fois de plus, la commune nous suivit dans cette aventure, et acheta les terrains nécessaires pour cette organisation.

Nous avons eu de la chance à cette époque, en 1995, puisqu’une entreprise de travaux publics réalisait au même moment, des travaux de tout-à-l’égout sur la commune. Ne sachant que trop quoi faire de la terre prélevée pour ces derniers, ils nous l’ont cédé et mis en place gratuitement avec l’aide de SEGUIN Père & fils, tireurs du club qui possédaient un engin de terrassement pour leur entreprise.

Autre condition : le club se devait d’avoir des initiateurs de club I.U.T., des moniteurs et des arbitres I.P.S.C.

Travaux terminés, diplômes en poche sous l’impulsion des premiers tireurs I.P.S.C. (PH. SENGELIN, JP. VIGNEAUD, S. SEGUIN, V. CARTRON), nous déposions notre candidature pour l’organisation de championnats de France de parcours de tirs.

En juin 1998, les premiers championnats furent organisés, toujours sous la présidence de Michel BOVE, très optimiste, volontaire, débrouillard et possédant un très grand sens de la gestion et de l’organisation. 200 tireurs étaient présents lors de ces premiers championnats qui furent une totale réussite (comme les suivants) et toujours présents dans nos mémoires.

Ces championnats s’organisaient sur une semaine.

  • Du lundi au mercredi : formations des futures moniteurs et arbitres
  • Le jeudi : tirs des arbitres et des membres du club et organisateurs
  • Du vendredi au dimanche : les tireurs France et invités internationaux

Nous avons reçu sur les 6 autres championnats que nous avons réalisé par la suite, des tireurs de nationalité américaine, russe, israélienne, espagnole, canadienne, belge, anglaise, monégasque, etc. et toujours avec la présence d’Éric GRAUFELL, champion du monde en titre 1999/2002/2005/2008/2011/2014, ainsi que les membres de l’équipe de France d’alors.

Ce championnat supportait également celui des arbitres, dont le premier prix fût offert par la principauté de Monaco.

La Société Trembladaise de Tir (S.T.T.) organisera par la suite le France de 2000/2002/2007/2010, après quoi pour des raisons de nuisances sonores au voisinage immédiat, seules les rencontres amicales se déroulant sur une seule journée nous ont été accordées.

Entre temps, durant les années intermédiaires, nous organisions les sélections pour les championnats de France et autres matchs amicaux.

Tireur et organisateur de notre club, Philippe SENGELIN fît un déplacement aux États-Unis pour participer à un championnat dans une académie de tirs de ce pays, puis en tant qu’invité de l’équipe de France, il participera à des championnats en République Tchèque et en Serbie, ainsi qu’au championnat du monde aux Philippines.

Dans les années 2000 la S.T.T. reçue par deux fois l’équipe de France de biathlon pour leur stage d’été dont l’entraînement se faisait sur des skis à roulettes au stand de la Trembladaise.

À ce jour de 2016 : nous sommes plus de 200 licenciés et un pas de tirs de 50 mètres pour carabine devrait voir le jour avant la fin de l’année avant la rénovation du 100 mètres.

L’un des principaux projets des années à venir est la couvertures des alvéoles ludiques.

Notre association intègre également une section Tir à l’arc ; section créée en 1988 par Mme Nicolle BENOIT et affiliée à la F.F.T.A. en 1992, dont ses tireurs sont présents dans divers championnats et remportent régulièrement des médailles et autres places d’honneurs.

Pour terminer, nous accueillions aussi l’école de Gendarmerie de Rochefort et la Police Nationale, pour leurs séances d’entraînement aux tirs.

Actuellement le club est sous la présidence de Patrick MENEAU, et ce, depuis l’année 2010.

Historique de nos présidents depuis la création de la Trembladaise de Tir en 1984

  • Pierre LAINE
  • Michel BOVE
  • Pierre BENOIT
  • Philippe SENGELIN
  • Philippe COTTAZ
  • Patrick MENEAU

Les 5 et 6 mars 2016, le club a organisé un chalenge I.P.S.C., où ont été présents deux champions du monde de la discipline que sont Mrs. Éric GRAUFFEL et Thierry OBRIO ; ainsi que des tireurs du staff France.

L’aventure continue !

Historique réalisé avec la participation de Gérard VEYEAU, Jean-Pierre VIGNEAUD et Philippe COTTAZ.